Rechercher
  • Emma Redon

Hypnose et sophrologie: mon parcours de thérapeute

Mis à jour : sept. 16

UN HOMMAGE À CEUX QUI , SANS LE SAVOIR PARFOIS, M’ONT AIDÉ À ME RECONVERTIR.


Un parcours de reconversion, c'est relatif à chacun. Je vous partage le mien en espérant qu'il vous permette de garder confiance dans le vôtre.

Emma Redon sophrologue et hypnothérapeute


Hypnose et sophrologie Aix-en-Provence

MON MÉTIER EST TOUJOURS SOURCE DE CURIOSITE POUR CEUX QUI ME RENCONTRENT EN DEHORS DU CABINET MAIS AU DÉBUT LES INTERROGATIONS ÉTAIENT AUTRES….

Voilà maintenant plus de 5 ans que j’ai quitté le monde du e-commerce et plus de 9 ans que j’ai commencé ma reconversion. Le plus gros obstacle à dépasser, ce sont les questions de l’entourage, qui vous regarde avec un air inquiet et qui sans trop vouloir vous décourager, et en toute bienveillance, dévoilent ses peurs.


JE TRAVAILLAIS POUR UN GRAND GROUPE DE E-COMMERCE ET JE ME FORMAIS À LA MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE.

J’ai tenu mon cap et j’ai repris le chemin de l’école pendant 5 ans, oui 5 ans!

D’abord en Médecine traditionnelle chinoise, puis j’ai poursuivis en sophrologie et en hypnose. La sophrologie est directement inspirée de la méditation et du monde zen, alors en toute évidence, ma voie était parfaitement alignée!

Mais c’est en regardant derrière que l’on peut voir le fil rouge car quand j’y étais l’évidence a mis du temps pour pointer son nez…du temps et un burn-out…


JE FAISAIS UN CHOIX DIFFICILE ET MES MENTORS M’ONT FAIT UN CADEAU PRÉCIEUX ET DÉTERMINANT CAR ON EST BIEN SEULE FACE À SA PROPRE PRESSION…

Les premiers inspirants à guider mes pas sont mes enseignants et praticiens reconnus du département de l’école Lu Men, Isabelle et Éric. Je garde bien en mémoire votre réponse lorsque je vous annonçais que je ne serai pas thérapeute en médecine traditionnelle chinoise…je quittais l’école après 3 ans de dur labeur. Annoncer à ses mentors que l’on arrête n’est pas une chose facile…la peur de décevoir est bien au rdv...


Et alors, si la médecine chinoise est une étape de ton parcours, c’est une excellente étape, trouve ta voie sereinement…si tu es encore dans le flou, nous on est confiant pour toi.

Des paroles qui ont été un grand réconfort alors que je cherchais quel serait le virage de mon parcours. Le flou n’a pas duré longtemps, mais quand on y est c’est long…


REVENONS UN INSTANT A MAINTENANT


Mais avant de reprendre la chronologie, je reviens un instant sur aujourd’hui pour une mise en contraste car quand je rencontre des personnes qui découvrent ma profession ils sont souvent entre surprise, envie ( car la reconversion inspire à notre époque ), questionnements sur la sophrologie et l’hypnose, pratiques vite amalgamées à des choses débordantes et sur lesquelles de nombreuses étiquettes sont collées…Alors il y a les convaincus et les sceptiques…ceux sont eux mes préférés, je me retrouve en eux, j’ai commencé par un scepticisme bien ancré!


Je ne vais pas vous faire tout un article sur les bienfaits de ces pratiques, car comme toute chose méconnue elle a ses techniques, précises et je ne chercher à convaincre personne. Juste à partager mon parcours, car je vois beaucoup de jeune ou moins jeune souhaitant se reconvertir dans cette voie ou d’autres…j’entends souvent que ma reconversion semble facile ou évidente…et semble mettre la pression à ceux qui souhaiteraient y aller aussi…

Vous comprendrez alors un peu mieux que lorsqu’on regarde l’arrivée, c'est un grand écart effrayant, et que le parcours n’est pas aussi difficile, et surtout qu'il est une aventure extraordinaire!

Les obstacles se surmontent, n’avez vous d’ailleurs jamais rien surmonté?


J’espère que cette lecture vous donnera envie et que vous pourrez voir les choses différemment. Le but de cet article est aussi de rendre hommage à tous ceux qui m’ont épaulée, soutenue, encouragée et même fait douter parfois ou souvent, une bonne chose pour avancer!



PREMIÈRE FOIS QUE J’ENTENDS PARLER DE LA SOPHROLOGIE CHEZ MON MÉDECIN


Ma généraliste aura été la première à me parler de la sophrologie alors que je lui demandais conseil sur mon parcours de reconversion…Pour elle, c’était une évidence…pour moi, c’était la première fois que j’entendais parler de sophrologie…alors elle me conseillait une sophrologue pour en discuter. Je pense d’ailleurs, souvent à cette dame qui a été une belle ressource et d’une grande bienveillance. Nous prenions un café, dans cette célèbre brasserie aixoise, sous une pluie torrentielle…Un seul entretien et je me sentais sur une voie intéressante…


PREMIÈRE EXPÉRIENCE EN SOPHROLOGIE AVEC UN SOPHROLOGUE FORMÉ PAR LA FILLE DU FONDATEUR DE LA SOPHROLOGIE


Je partais faire mon stage d’arts martiaux annuel et j’en profitais pour demander conseil à mon Senseï, dont j’apprends qu’il était sophrologue et formé par la fille d’Alfonso Caycedo, le fondateur de la sophrologie…je me suis sentie "tout petit scarabée"...

Là tout simplement, il me répond:

Emma, je ne vais pas t’expliquer la sophrologie, je vais te faire une séance…

Une expérience inoubliable car je découvre tout un champ de possibles adaptés à ce que je recherche et au delà de ça, une sensation parfaite et inexplicable d’être à ma place…C’est clairement là, ce moment là, à Le Croizic que les choses deviennent concrètes.


CHOISIR UNE ÉCOLE SÉRIEUSE AXÉE AUTANT SUR LA PRATIQUE QUE LA THÉORIE ET RECONNUE RNCP


Deux mois plus tard et sur conseils de mes contacts du milieu de la santé, je trouvais l’école et mon chemin pour finaliser mon parcours de thérapeute.

Mon choix s’est porté sur L’école de sophrologie PACA où l’enseignement pose sur les fondamentaux du fondateur Alfonso Caycedo. Me voilà à nouveau sur les bancs de l’école, avec la théorie à apprendre et les heures de pratique si précieuses…merci à Laurent et à Nathalie pour leur bienveillance et leur grande implication inconditionnelle.


Finaliser, disais-je plus haut…Il faudrait dire poursuivre, car depuis maintenant 5 ans que je pratique en cabinet à temps plein, je peux vous l’avouer on a jamais fini….et c’est à mon tour de répondre aux questions de ceux qui souhaitent rejoindre ce métier de thérapeute, ceux qui cherchent leur axe de travail. C’est avec plaisir que je les rencontre, pour être à mon tour, un relais bienveillant…


UN GRAND MERCI À TOUS CEUX QUI ONT PARTICIPÉ À MON PARCOURS


Cet article il est pour vous, en quête de reconversion, faites vous confiance et prenez votre temps…Il est aussi pour ceux qui m’ont aidé.


A mes collègues précieux et toujours amis de mon ancien open Space où le XML rythmait nos journées, je me souviens de leur aide pour me faire réviser mes partiels, Alexiane Derail ne dira pas le contraire… de leur admiration parfois qui me collait une pression pas croyable. Mes moments de stress, oui parlons en, bien à la hausse, à l’approche des examens où vous saviez très bien dédramatiser pour calmer mes nerfs…et me faire rire.


A mes fils qui sans le savoir étaient ma première source de motivation. Je me souviendrai toujours d’une remarque de mon fils Jules, sur un partiel de pharmacopée chinoise ( ma bête noire )

«c’est quoi cette note? Va falloir bosser maman, là... si tu crois que tu vas réussir comme ça!»

Celle de mon Paul, quand il m’a répondu lorsque je m’installais en cabinet :

«c’est normal d’avoir peur, maman, mais t’a pensé à si tout se passe bien?»

Le jour où ils m’ont déclaré être fiers de leur maman qui s’est donnée les moyens de se diriger vers sa passion…je vous le dis, là, les années à trimer, bosser, suer sont clairement résumées à ce moment d’ultime bonheur et d’intense émotion!!!


A mon chéri, qui est une source de dépassement et de stimulation inépuisable...

A Matéo, qui a eu la patience et les encouragements pour m'accompagner sur youtube...

A mes deux Anne chéries et leur famille...


Alors chers vous tous, je vous remercie pour votre patience, votre présence et votre confiance. C’est aussi grâce à vous, que je vis de mon métier et que j’accompagne des personnes avec tout mon savoir faire, mon expérience et ma sensibilité propre.

Je vous dédis cet article avec toute mon affection et ma reconnaissance. Ma réussite est aussi la vôtre.


Je remercie les personnes qui me font confiance au cabinet, car nos échanges sont précieux. J'ai la chance de faire des rencontres enrichissantes, touchantes car les liens que nous tissons ensemble, à chaque fois différents, sont pour moi unique et stimulants.

Je suis heureuse de vous accompagner le temps de votre parcours et d'observer les changements que vous accomplissez.


MERCI à chacun de vous...

très sincèrement

Emma Redon


https://medium.com/@cabinet_71116/vous-vous-demandez-si-la-reconversion-est-pour-vous-7f23ff4846fa



122 vues